messe-saint-luc&retraite-timadeuc

à l'intention des personnels de santé: médecins, para-médicaux, encadrement, directions et toutes professions en rapport avec les professionnels de la santé

"Et votre cœur commencera à battre au rythme du don et du contre-don…"

 Thème de la retraite:

" Et votre cœur commencera à battre au rythme du don et du contre-don…"

 

Voici deux petits conseils évangéliques que Jésus livre à ses disciples, deux diamants à ciseler pour qu’une vie devienne bonne nouvelle.

En effet, voici deux lieux vitaux de l’être humain qui sont en relation étroite l’un avec l’autre : le cœur, lieu de l’intelligence, reçoit de l’œil les informations nécessaires pour discerner et choisir. La lumière ne vient pas de l’extérieur.

L’œil est la lampe du corps. C’est lui qui illumine. La santé ou la maladie de cet organe va donc se répandre dans le corps jusqu’au cœur de l’homme. De lui dépend la qualité du trésor.

 Le cœur en sera d’autant plus dilaté ou rétracté selon la vie qui l’irriguera. C’est pourquoi le regard que l’être humain pose sur les personnes, la Création et les événements est si précieux. L’œil doit apprendre à aimer et à contempler pour abandonner toute envie de captation ou de destruction. Ainsi, le trésor, demeure du cœur de l’homme, ne consistera plus en la possession quelconque d’un objet, d’un savoir, d’une personne. Il deviendra un échange de vie mutuel.

Le cœur commencera à battre au rythme du don et du contre-don. Il participera à la vie de l’Esprit. Ainsi, si l’appel de Jésus le Christ nous semble difficile à réaliser, voire impossible, ne nous décourageons pas. Apportons-lui notre désir, nos gestes d’amour même maladroits et demandons à l’Esprit-Saint de les transformer afin de rayonner le Christ autour de nous.


Une oblate de l'assomption